Nouvelle Revue de Hongrie Index 1932-1936 (1937)

Nouvelle Revue DE HONGRIE D­rénové en 1932 sous une nouvelle rédaction, s’efforce de répandre en langue française d’utiles connaissances sur l’un des peuples de la vallée danubienne, peuple occupant une position centrale à plus d’un égard, mais le plus isolé aussi linguistiquement et politiquement : les Hongrois. Douze fois par an, en des livraisons de 100 pages, la Nouvelle Revue de Hongrie oriente ses lecteurs sur les événements d’actualité survenus dans la politique intérieure et extérieure de la Hongrie, avec un aperçu de l’évolution culturelle, artistique et économique. Elle considère tout particulièrement la vie des Eglises catholique et protestantes de Hongrie, dans le passé et le présent. Dans chaque numéro elle donne en traduction inédite une nouvelle hongroise représentative, le plus souvent avec un portrait littéraire de l’auteur. Ses articles artistiques et archéologiques éclairent les arts plastiques de la Hongrie d’autre­fois et d’aujourd’hui. Ils sont enrichis d’excellentes reproductions photogra­phiques. En des chroniques trimestrielles, l’éminent professeur de langue et littérature françaises à l’Université de Budapest, M. Alexandre Eckhardt donne une revue scientifique, tandis que M. André Thérive, qui compte parmi les collaborateurs permanents de la Revue, rend compte, en des articles paraissant également tous les trois mois sous le titre « Le carrefour du monde » de tout ce qui se passe à Paris dans la vie intellectuelle internationale; cette rubrique est unique en son genre parmi toutes les revues de langue française. La NRH consacre une attention particulière aux Etats dits « successeurs » entourant la Hongrie, ainsi qu’au Proche-Orient. C’est la seule revue qui ren­seigne d’une manière continue et objective sur la situation en Roumanie, en Tchécoslovaquie et en Yougoslavie. Ajoutons qu’elle tient à l’ordre du jour, depuis des années, la plus importante des questions danubiennes et qui occupe l’Europe entière : le problème autrichien. Qu’il s’agisse du fond ou de la forme, la NRH évite toujours dans ses articles tout ce qui est destiné à influencer le lecteur, c’est-à-dire la propagande. Elle éclaire les faits et n’attise pas les passions. Ce qu’elle veut, c’est renseigner, et non abuser, l’opinion. Elle ne se considère pas comme un organe de propa­gande, mais croit remplir une mission : celle de jeter un pont entre les nations dans le domaine de l’esprit. Le propriétaire-éditeur en est la S NRH fondée en 1932 sous la présidence du comte Albert Apponyi et dont le président est aujourd’hui le comte Maurice Esterházy. La NRH a.pour directeur M. Georges Ottlik et pour rédacteur en chef-gérant M. Joseph Balogh. Son siège est: Budapest, VI. Váci-körűt 3. Le prix d’abonnement est de 100 francs français, £i, 12 RM, 80 lires, 20 francs suisses. Connexions bancaires : à Paris, Banque des Pays du Nord, 28, Avenue de l’Opéra; à Londres, Lloyd’s Bank, 39 Piccadilly; à New-York, Com Exchange Bank, 2900 Broadway.

Next

/
Thumbnails
Contents